Autobio
Scénario : Pedrosa Cyril
Dessin : Pedrosa Cyril
Couleur : Ruby
Genre(s) : Humour, Société
Éditeur : Fluide Glacial
Nombre de pages : 48
Dépot légal : 04/2008

© Fluide Glacial 2008 Pedrosa / Pedrosa
Auteur de la chronique : Je dis M

Cyril Pedrosa (Trois ombres) nous présente ici un recueil d’histoires humoristiques empreintes de vécu sur le thème de l’écologie, d’où ce titre à double sens.

Chaque anecdote, déclinée sur une ou deux pages, est indépendante. Le domaine de l’environnement y est traité dans son sens large, passant du tri de déchets à l'écologie politique, ou encore à l’usage du vélo en ville. Tout cela sur le ton de l’autodérision. En effet, l’aspect autobiographique permet de mettre en avant la discordance entre la volonté de l’individu de respecter l’environnement et sa vie quotidienne moderne. On se prend d’ailleurs d’amitié pour ce citoyen lambda qui tente de bien faire mais qui baisse parfois les bras, faute de courage ou de moyens. Toutefois, certains « gags » fonctionnent moins, quelques situations semblant anodines.

Les amateurs du style de Pedrosa retrouveront immédiatement la fluidité de son trait tout en rondeurs. Le dessin peu chargé est agréable à l’œil et facilement lisible du plus grand nombre. Certains seront rebutés par l’aspect non réaliste et très longiligne des personnages. D'autant que les dessins en arrière-plan ne sont pas aussi aboutis qu'ils pourraient l'être, sans doute à cause des impératifs d'un travail pour la presse (Fluide Glacial).

Ruby, qui s'était déjà chargé(e) des couleurs pour Brigade Fantôme, n'y va pas de main morte. La palette est toujours aussi vive, mais le rendu est plus "grossier". Un aplat par-ci, quelques touches de lumière par-là, des cernes de couleur pointant le regard sur tel personnage ou tel objet, un "fluotage" en règle des dialogues et des cartels, et hop, voilà une planche dynamisée comme il se doit. Le rendu est un peu brut, voire à la limite de l'agressif (trop de rouge, un comble pour une BD verte) et un peu fouillis, mais pas inintéressant. L'ensemble sert plutôt bien la mise en situation des personnages.

Même si le ressort comique fonctionne un peu moins parfois, le but est toutefois atteint. L’humour est au rendez-vous et l’aspect autobiographique apporte du cachet aux situations. Le lecteur peut ainsi s’identifier au personnage principal et à sa petite famille, et réfléchir à son propre comportement.

>> Venez discuter de la chronique sur notre forum

Notes







Scénario :
13/20
L’album manque d’homogénéité, quelques histoires n’étant pas égales au reste sur le plan comique. L’ensemble est tout de même divertissant.

Dessin :
15/20
Que du bon, c’est du Pedrosa… tout en courbes, agréable à l’œil et très fluide.

Couleur/N&B :
13/20
Les couleurs tranchées appuient le propos burlesque, mais sont un peu agressives parfois...

Contamination :
13/20
L’album devrait plaire au plus grand nombre, l’humour étant basé sur l’écologie au quotidien, sujet incontournable de nos jours.

Édition :
12/20
Format classique, prix classique… rien de particulier.